[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] []
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]

LES SYMPTOMES ET LES TRAITEMENTS

Le premier symptôme est la douleur essentiellement à la marche puis de façon plus ou moins permanente. Le genou peut gonfler. Le périmètre de marche va se réduire et cela risque de s’accompagner d’une diminution gênante de la mobilité du genou.

Les différents traitements

 Il faut toujours commencer en collaboration avec votre médecin traitant par un traitement non chirurgical. Ce traitement comporte des médicaments contre la douleur et contre l’inflammation. On peut y associer des médicaments chondro-protecteurs qui vont améliorer la trophicité du cartilage.

La rééducation avec la physiothérapie et le travail articulaire est également d’un bon appoint.


Votre médecin traitant peut décider d’éventuelles infiltrations soit de produits corticoïdes soit la visco-supplémentation. Cette dernière technique consiste à injecter dans le genou un gel lubrifiant qui va améliorer de façon temporaire les douleurs et le fonctionnement de l’articulation. Cependant, si un traitement chirurgical doit être envisagé, il ne faudra plus faire d’infiltrations car cela augmente le risque d’infection.

Quand opérer ?


« Quand ça fait trop mal »

La date de l’intervention c’est vous qui la fixez en fonction de la tolérance de vos douleurs. Lorsque les douleurs sont trop importantes, permanentes et invalidantes, la solution chirurgicale est une bonne solution. Votre choisirez alors un chirurgien expérimenté en chirurgie du genou qui décidera avec vous du type d’intervention à vous proposer, prothèse ou autre.

        Genu varum                                            Genu valgum

Le genu varum (jambes ayant une forme de parenthèses) est la déformation la plus fréquente. Dans ce cas, la ligne anatomique passe en dedans du centre du genou, les charges sont donc plus importantes dans la moitié interne du genou qui va alors s’user de façon préférentielle.

Le genu valgum (jambes ayant une forme d’un X) est la déformation la moins fréquente. Dans ce cas, la ligne anatomique passe en dehors du centre du genou ce qui augmente les pressions dans le compartiment externe du genou qui va s’user.

L'ARTHROSE DU GENOU

L’arthrose du genou correspond à une usure progressive du cartilage, pour le genou on parle de gonarthrose. Une des causes les plus fréquentes correspond à une déformation du genou.

Les axes du genou : normalement la ligne anatomique qui joint le centre de la tête fémorale au centre de la cheville passe au milieu du genou, il y a les mêmes charges sur la moitié interne et sur la moitié externe de l’articulation du genou.

ANATOMIE DU GENOU

Le genou est l’articulation qui relie le fémur au tibia.

L’extrémité inférieure du fémur, l’extrémité supérieure du tibia et la face articulaire de la rotule sont recouvertes d’une couche de cartilage. Grâce à ce cartilage le genou a une mobilité parfaite.

Entre le fémur et le tibia, les ménisques assurent un rôle d’amortisseur.

Les pièces osseuses sont reliées entre elles par des ligaments qui assurent une grande stabilité à l’articulation.

Enfin les muscles de la cuisse permettent au genou et au membre de se déplacer.

PROTHESE TOTALE DU GENOU

CHIRURGIE DE LA HANCHE ET DU GENOU

DOCTEUR   JEAN   JACQUES   LALLEMENT
www.hanche-genou.fr