[creation site internet] [logiciel creation site] [creation site web] [Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]

L'ACCIDENT INITIAL

Lors de l’accident initial, le pied est fixé au sol soit par un ski soit par des crampons,  l’ensemble du corps pivote. Le LCA qui est le frein le plus important à la torsion est alors mis en tension, si le mouvement se poursuit il se déchire.

Le diagnotic de rupture ligamentaire est tout de suite évoqué devant ce mécanisme de torsion avec bien souvent un craquement, un déboitement, et le lendemain un gonflement.

En urgence, il ne faut surtout pas opérer. On interviendrait sur un genou inflammatoire, rempli de sang, les suites opératoires seraient difficiles avec risque de raideur et d’algodystrophie.

Il faut immédiatement refroidir le genou avec anti-inflammatoires, glace, et rééducation..

   Par la suite le genou risque de présenter de nouveaux phénomènes de déboitement, surtout chez le sportif. La question d’une intervention avec greffe du LCA se pose donc.

ROLE DES LIGAMENTS

Les ligaments du genou fonctionnent ensemble et relient l’extrémité inférieure du fémur et l’extrémité supérieure du tibia de façon à assurer un mouvement de flexion-extension du genou harmonieux et efficace.

Dès qu’un ligament est rompu, un jeu apparaît dans l’articulation et crée un mouvement parasite.

Pour être schématique et expliquer aux patients, on peut dire que les ligaments latéraux maintiennent le genou pour éviter qu’il ne parte sur le côté. Les ligaments croisés maintiennent le genou pour éviter les phénomènes de déboitement en torsion, mais également pour éviter les phénomènes d’hyper-extension.

Par exemple, lors d’un accident de football avec le pied fixé au sol par les crampons, si le haut du corps pivote, les ligaments vont se déchirer si la  torsion est trop importante.

Le genou est l’articulation qui relie le fémur au tibia.

L’extrémité inférieure du fémur, l’extrémité supérieure du tibia et la face articulaire de la rotule sont recouvertes d’une couche de cartilage.

Grâce à ce cartilage le genou a une mobilité parfaite.

Entre le fémur et le tibia, les ménisques assurent un rôle d’amortisseur.

Les pièces osseuses sont reliées entre elles par des ligaments qui assurent une grande stabilité à l’articulation. Il y a un ligament latéral interne et un ligament latéral externe de chaque coté du genou. Au centre du genou on retrouve deux ligaments appelés ligaments croisés du fait de leur orientation.

Enfin les muscles de la cuisse permettent au genou et au membre de se déplacer.

RAPPEL ANATOMIQUE

La chirurgie du ligament croisé antérieur évolue en permanence, le but de ce travail est de faire le point sur les interventions réalisées, et sur la rééducation post-opératoire.

LIGAMENT CROISE ANTERIEUR

CHIRURGIE DE LA HANCHE ET DU GENOU

DOCTEUR   JEAN   JACQUES   LALLEMENT
www.hanche-genou.fr