Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1
Page 1

Page 1

CHIRURGIE DE LA HANCHE ET DU GENOU


Docteur Didier CHABERNAUD

Docteur Jean Jacques LALLEMENT

www.hanche-genou.fr


  

LIGAMENT CROISE ANTERIEUR

L'intervention

    2)  mise en place du greffon dans le genou sous arthroscopie.

Al'aide d'instruments de visée spéciaux, on va forer un tunnel dans le plateau tibial et un autre dans le fémur, là où précisément s'insérait le ligament croisé antérieur avant sa rupture.

La greffe est alors introduite dans l'articulation et fixée par des vis en Titane qui s'appuient dans chacun des tunnels osseux.

Cette greffe offre de très nombreux avantages :



 

   - Elle est réalisée par voie d'abord " mini-invasive ", il n'y a qu'une toute petite cicatrice à la face interne du tibia et donc pas de douleur sur le prélèvement.

   -  Pas d'attelle: le montage par le Tape Locking Système est d'emblée très solide et permet de se passer d'attelle. Dès le lendemain de l'intervention, le patient marche et commence sa rééducation en appui, sans attelle. La récupération est rapide, indolore, ce qui permet d'offrir au patient un élément de sécurité et de confort supplémentaire.

    - Cette intervention dure environ ¾ d'heure, le patient est hospitalisé de 1 à 2 jours et la rééducation se déroule sur 1 mois ½ à 2 mois.