[creation site web] [logiciel creation site] [creation site internet] [Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[Page 1]
[]
[Page 1]

 du 1er au 15 ème jour post opératoire

Les buts :

 * mobilisation passive sur arthromoteur : rodage articulaire pour éviter les adhérences.

 * lutte contre le gonflement : glaçages fréquents de l’articulation (5 à 6 fois par jour), pansements alcoolisés, position déclive et électrostimulation de drainage.

 * électrostimulation basses fréquences (10hz) par séances de 20 minutes, 5 à 6 fois par jour, en sollicitant le quadriceps.

 * travail des ischio-jambiers et du quadriceps en cocontraction isométrique en décharge articulaire (écrase coussin et mouvement de poussée contre la main du kinésithérapeute).

 * travail de la flexion en position assise et en actif simple entre 0 et 60°, travail des ischio-jambiers en contracté relâché.

 * Travail manuel de mobilisation de la rotule.

 * La qualité de contraction du quadriceps, optimisée par l’électrostimulation,

                -dépend de l’œdème, de la douleur, du patient et de sa motivation

                -commande l’ascension de la rotule ce qui libère parrallèlement la flexion du genou.

Incidents possibles :

hydarthrose du genou, réaction inflammatoire douloureuse. Si cela se produit, ralentir la rééducation, mettre éventuellement  le malade sous anti-inflammatoires s’il ne l’était pas, glacer l’articulation.

du 16 ème au 45 ème jour

Les buts :

 * toujours glacer le genou

 * mobilisation de la rotule dans le sens transversal et de haut en bas.

 * massages cutanés pour décoller la peau des plans profonds.

 * récupérer les amplitudes articulaires en décharge pour obtenir 100° minimum au 2Oème jour.

 * lutte contre le flexum : le patient en position verticale, les mains sur le mur, une sangle passe derrière la partie basse de la cuisse -attention: pas en arriere du genou-  puis est fixée en avant à un sandow. En déroulant le pas en arrière et en tendant le genou, on réalise une extension en chaîne fermée avec cocontraction, le thérapeute applique une résistance manuelle sur les ischios pour l’extension et sur la TTA pour la flexion.

 * récupération de l’extension avec un verrouillage à 0°, jamais de travail dans le secteur du récurvatum.

 * intensifier le travail isométrique en cocontraction et le travail dynamique essentiellement par les exercices de poussée contre résistance élastique et de demi-squatt entre 20 et 60° de flexion.

 * à partir du 30ème jour, on débute un travail doux et progressif des ischio-jambiers en chaîne ouverte en concentrique puis en excentrique.

 * travail proprioceptif en décharge sur un ballon.

 * électrostimulations à 35 hz en statique en pratiquant l’écrase coussin et le tabouret, et en dynamique en demi squatt, en fente avant, en position de ski nautique.

 * Avec les nouvelles techniques de chirurgie du LCA et de rééducation, la récupération des amplitudes de flexion se fait naturellement, mais elle nécessite une liberté de l’appareil extenseur, de la rotule et des plans de glissement du genou.

Incidents possibles :

 Genou chaud inflammatoire : glacer l’articulation et reprendre les anti-inflammatoires.

 Difficultés à retrouver les amplitudes articulaires et la masse musculaire : penser à une éventuelle algodystrophie et consulter le médecin .

 Une consultation de contrôle auprès du Docteur Jean Jacques Lallement est prévue vers le 45ème jour post opératoire.

Au delà du 3 ème mois

 * préparation musculaire : développer toutes les formes de travail musculaire, et ce à des angulations différentes. Intensification de la proprioceptivité sur le terrain. Natation et vélo.

 * début des gestes techniques élémentaires du sport préférentiel du patient.

 * à partir du 4ème mois, le footing en terrain régulier est autorisé,

 *  puis après le 5 éme mois en terrain irrégulier.

 * la reprise de l’entraînement technique est autorisée à compter du 6ème mois post-opératoire.

REEDUCATION APRES GREFFE DU LCA

CHIRURGIE DE LA HANCHE ET DU GENOU

DOCTEUR   JEAN   JACQUES   LALLEMENT
www.hanche-genou.fr